Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
19 février 2017
Menu
Communications

Une dérive inquiétante de Paypal

PayPal gèle le compte d'un organisme canadien de médias à cause du mot "Syrie"

Auteur: Colin Perkel (Presse canadienne)/12 février 2017/Catégories: Communication

John Hinds, PDG de Journaux canadiens

John Hinds, PDG de Journaux canadiens

Photo: Presse canadienne
Le service de paiement en ligne PayPal a gelé le compte d'une organisation nationale de journaux canadiens lorsqu'un hebdomadaire régional a soumis, dans le cadre d'un concours de journalisme, un reportage de style "humaniste" sur une famille de réfugiés syriens au Manitoba.

Les principaux intéressés estiment que le geste du géant américain est préoccupant et remet en cause l'autonomie du Canada en matière de sécurité, de médias et d'affaires étrangères. Le dirigeant de l'Association canadienne des médias d’information (ACMI, anciennement Journaux canadiens), John Hinds, s'inquiète de la diabolisation et du profilage racial ambiant aux États-Unis, et déplore que la sécurité soit maintenant devenue aussi insidieuse.

L'hebdomadaire "Flin Flon Reminder" avait soumis entre autres à un concours national de journalisme un article de juillet 2016 qui relatait l'histoire d'une famille de réfugiés syriens établie dans cette petite localité du Manitoba, avec ses écueils et ses succès.

Mais lorsque l'éditrice Valerie Durnin a voulu régler la facture pour les candidatures soumises au concours, PayPal a signalé le paiement comme "potentiellement contraire" à ses "politiques d'utilisation". Dans un courriel, PayPal promettait d'assurer un suivi dans les 72 heures, mais Mme Durnin dit n'avoir rien reçu par la suite; le paiement, lui, a été annulé. Lorsqu'elle a communiqué directement avec l'ACMI, l'organisme national des médias écrits a compris que PayPal avait gelé son compte.

Dans un message, PayPal explique que l'ACMI "a pu acheter ou vendre des produits ou services qui sont réglementés ou interdits par le gouvernement des États-Unis". PayPal a demandé par courriel à l'organisme de lui fournir de plus amples informations sur ses activités, et les détails complets de la transaction liée à "une famille syrienne qui s'adapte à sa nouvelle vie".

Quelques heures après les questions posées par La Presse canadienne, vendredi, PayPal a réactivé le compte. Dans un courriel, une porte-parole de PayPal Canada a expliqué que les transactions liées au mot "Syrie" doivent faire l'objet d'une enquête, afin de se conformer aux règles du département américain du Trésor.

M. Hinds s'interroge sérieusement sur le caractère "extraterritorial" de cette politique. "Depuis quand le gouvernement américain se mêle-t-il de réglementer les médias canadiens? Il était assez clair que notre compte (ACMI) est un 'compte média'. On ne s'appelle pas tout de même pas 'Hamas inc'!"

M. Hinds reconnaît qu'il s'agit sans doute d'un filtre automatique _ "ce serait bien pire si un humain avait signalé la chose" _, mais il se demande combien de journalistes ou de médias vont se faire interpeller de la sorte par PayPal, compte tenu de leurs activités.

L'éditrice du "Flin Flon Reminder", elle, trouve ironique mais troublante la disparité entre le contenu bon enfant de l'article et les obsessions sécuritaires qu'il a soulevées. "C'est plutôt curieux et inquiétant", estime Valerie Durnin. 

Imprimer

Nombre de vues (220)/Commentaires ()

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x